Allocution de Dr Cheikh Tidiane SY Administrateur Délégué du Groupe ESTEL à l’occasion de la nuit du CODE (11 juin 2016)

  • Les technologies de l’information sont devenues incontournables et indispensables par leurs impacts sur la dynamique des organisations publiques et privées.
  • L'avènement des TICS et des biotechnologies constitue l'innovation majeure de ces 30 dernières années. Ces technologies tendent à redéfinir les rôles de l’information, de sa circulation et de son exploitation au sein des différentes structures et organisations de l'économie et de la société.
  • L'organisation du travail, le système de formation et d'éducation, la création artistique la production culturelle, les  rapports sociaux. s'en trouvent aussi affectés. L'engouement des pays d'Afrique pour  ces technologies est réel.  La progression des utilisateurs de la téléphonie mobile et des connexions à l'internet est impressionnante.
  • À l'avenir, les  NTICS devraient jouer un rôle clé dans le développement et l'intégration socio économiques du continent africain  Il subsiste  toutefois plusieurs obstacles majeurs à une adoption plus large de ces technologies. Ces obstacles sont notamment politiques réglementaires, au niveau  des infrastructures, mais  surtout au niveau des ressources humaines et donc de la formation. 
  • Le (ICT Development Index) 2015 (indice de mesure du développement de la société de information établi par  I'UIT: Union Internationale des Télécoms) classe le Sénégal 132ème sur 167 pays. Il nous reste donc beaucoup d'efforts à fournir, et nous, à ESTEL comptons apporter notre contribution en participant à la formation des ressources humaines dont le continent a besoin pour ne pas rater le train des opportunités qu'offre la société de l’information.

Le marché  africain  est un marché  prometteur

Selon le Cabinet Deloitte, le marché africain des technologies de l'information et de la communication représente aujourd'hui plus de 12 milliards  de dollars. Il devait  croitre  de plus de 25% en 2015 grâce à une population de plus en plus équipée et connectée.

Des zones technologiques et  des incubateurs sont  ainsi développés partout dans le Continent où  on  peut citer dans la vallée de Diamniadio au  Sénégal le Technopark de Casablanca le CcHub de Lagos ou le Konza Techno City au Kenya.

La révolution numérique peut booster  la croissance de l'économie africaine

Le Forum Forbes va jusque dans les détails pour nous informer sur les énormes chances offertes par I'Afrique en matière de développement de l'économie numérique. Dans ses dernières publications faites sur son site, il est question  de chiffres très positifs montrant la bonne marche de l’économie numérique africaine. C’est dire que la révolution numérique est résolumentt en marche  sur notre  continent  que compterait  plus de 700  millions  d’abonnés mobiles, plus que les Etats-Unis et l' Europe donc un taux de connexion qui explose et des revenus issus d'internet qui grimpent chaque année.

Ainsi donc  les yeux du monde  sont rivés sur l’Afrique, sur vous la génération africaine confrontée au défi de la société  de l'information, cette révolution dont vous êtes les soldats.

Boîte à outils

Partenaires

Contacts

Rue 3 Bis x Boulevard de l'Est Point E

Dakar Sénégal

BP: 15 608 Dakar - Fann

+221 33 824 13 14/ Fax: 33824 13 15

contact@groupestel.com

Scroll To Top